Domilia

COVID-19 : Quels impacts pour les personnes atteintes de démence?

COVID-19 : Quels impacts pour les personnes atteintes de démence?


La pandémie de coronavirus a mis tout le monde en alerte. Elle a définitivement bouleversé notre façon de faire les choses dans les domaines social, économique et de la santé (évidemment) pendant plusieurs mois. C'est dans le domaine de la santé que nous avons été le plus durement touchés, tout particulièrement les infirmièr.res, les médecins, les proches aidants et tous les professionnels de la santé. 

Les personnes les plus touchées par le virus de COVID-19 ont été les personnes âgées en raison de leur système immunitaire plus fragile. Il va donc de soi que la pandémie a également été difficile pour les personnes âgées atteintes de démence. La peur et la confusion générées par le fait de devoir s'attaquer à deux problèmes de santé potentiellement mortels sont inimaginables. 

Si vous avez une personne âgée atteinte de démence, vous avez raison de poser des questions telles que "Comment ce virus affecte-t-il les personnes atteintes de démence ?", "Seront-elles plus susceptibles de l'attraper?", "Est-ce que cela va aggraver leurs symptômes ?"

Cet article discutera de l'impact du COVID-19 sur les personnes atteintes de démence et offrira quelques conseils sur la façon de les aider à faire face.


Les personnes atteintes de démence sont-elles plus susceptibles d’attraper le COVID-19?

La réponse rapide serait oui, les personnes atteintes de démence sont plus susceptibles d'attraper la COVID-19. La raison en est que le virus peut entraîner de graves complications pour la santé des personnes atteintes de démence, notamment une pneumonie et une insuffisance respiratoire. Dans certains cas, cela peut être mortel. Voici pourquoi il en est ainsi.

Les personnes âgées atteintes de démence sont plus susceptibles de contracter le virus parce que les deux maladies partagent les mêmes facteurs de risque : l'âge, l'obésité, les maladies cardiovasculaires, l'hypertension et le diabète sucré. Cela s'aggrave si les personnes âgées ont une pathologie cérébrale latente, car cela, à son tour, augmente la possibilité de complications neurologiques que le coronavirus pourrait entraîner. 

Ces personnes sont également plus à risque de négliger, involontairement, les protocoles d’hygiène mis en place par les autorités sanitaires. Attraper et transmettre le virus est ainsi plus probable chez les personnes atteintes de démence. 


Quel est l’impact du coronavirus sur les personnes atteintes de démence?

Lorsque les personnes âgées atteintes de démence éprouvent des troubles cognitifs et des symptômes neuropsychiatriques, elles peuvent avoir du mal à comprendre et à respecter les mesures préventives, telles que l'utilisation de masques faciaux et la distanciation sociale. Cette incapacité à respecter ces mesures augmente leurs risques de contracter le coronavirus et de le transmettre.

Ensuite, il y a la question des conditions de vie des personnes âgées atteintes de démence. Les personnes âgées atteintes de démence ont besoin de services de soins constants, et elles se trouvent donc souvent dans des établissements où des soignants leur sont affectés.

De telles conditions de vie les exposent encore plus à des risques d'infection, car il est plus difficile pour le personnel et les patients de ces établissements de maintenir une distance sociale. Les soignants et professionnels de la santé le disent d’ailleurs : il est extrêmement difficile d'éviter tout contact physique lors de tâches de soins comme se laver et nourrir leurs protégés.

Mais plus important encore, avec des symptômes neuropsychiatriques associés à la démence comme l'agitation, l'intrusion ou l'errance, les protocoles de sécurité sont jetés par la fenêtre. L'exécution des mesures de confinement ne fait qu'aggraver ces conditions et les rend davantage difficiles à gérer pour leurs soignants. Il ne s'agit donc pas de la meilleure façon pour freiner la propagation du coronavirus dans ces établissements de santé.

 

Impacts of covid-19 on dementia

Alors, comment le coronavirus les affecte-t-il? 

En fait, il les affecte de plusieurs façons.

Les personnes âgées atteintes de démence seront durement touchées par les restrictions que les pays du monde entier ont mises en place pour freiner la propagation du coronavirus. Le fait est qu'il y a de graves conséquences neuropsychiatriques pour eux. Habituellement, lorsque des personnes «normales» sont obligées de maintenir une distance sociale, des symptômes psychiatriques tels que le stress, l'anxiété et la dépression ont tendance à se présenter. Après tout, les humains sont des êtres sociaux, et nous avons besoin d'interactions sociales presque au même niveau que nous avons besoin d'air et de nourriture si nous voulons rester sains d'esprit.

Imaginez maintenant qu'une personne déjà aux prises avec certains des symptômes de démence soit privée de présence et de contacts sociaux. Le fait est que les personnes atteintes de démence peuvent ne pas comprendre pourquoi elles doivent rester isolées ou pourquoi elles ne peuvent pas sortir et voir leurs amis et leur famille. En conséquence, ces personnes peuvent devenir agitées ou confuses, ce qui peut entraîner une augmentation des niveaux d'anxiété et de stress. Il est donc naturel que ces personnes connaissent une certaine dégénérescence de leur santé mentale dans de telles situations.

Malheureusement, il n'existe aucun remède contre la démence, de sorte que les personnes atteintes de la maladie courent déjà un risque plus élevé de mourir de toute maladie. Cela signifie qu'ils sont particulièrement vulnérables aux effets de la COVID-19.

C'est pourquoi il faut savoir gérer la situation.


Famille ou ami : Comment agir 

Comme tout le monde, les personnes âgées atteintes de démence ont besoin de communiquer et d'interagir avec leur famille et leurs proches pendant une période difficile. Il est également important de suivre les besoins mentaux et émotionnels de vos proches pendant cette période d'isolement.

Naturellement, chaque famille est unique. La façon dont vous gérez la situation sera nécessairement différente de celle des autres. Dans cet esprit, voici quelques façons que nous croyons efficaces pour faire face à cette situation :

  • Planifiez des appels/discussions téléphoniques ou vidéo pour rester en contact avec eux, et pensez à établir une routine (par exemple, tous les lundis à 19h)
  • Envoyez-leur des notes et des photos
  • Essayez de jouer à des puzzles ou jeux en ligne avec eux s'ils le souhaitent
  • Offrez-leur leur musique préférée sur un lecteur de musique

Trouvez ce qui fonctionne pour vous. L'idée générale est de trouver des moyens de les garder actifs et engagés, car ils ont plus que jamais besoin d'une connexion plus forte avec les autres. 

Vous pouvez également leur rendre visite. Dépendamment de votre statut vaccinal et de l'établissement de soins en question, vous pouvez bénéficier de visites élargies qui vous permettent de retrouver le membre de votre famille atteint de démence sans risquer de contracter ou transmettre la COVID-19.


Conclusion

Les personnes âgées atteintes de démence sont plus susceptibles d'être infectées par le coronavirus que la moyenne. D'une part, ils sont à risque en raison de leur système immunitaire affaibli par l'âge dans les cas des aînées. D'autre part, en raison de certains des symptômes qui accompagnent la démence, ils peuvent ne pas être en mesure de suivre les protocoles de sécurité destinés à freiner la propagation du COVID-19 et à traiter les symptômes.


Pire encore, ils courent un risque accru d'infection au COVID-19 en raison de la nature des établissements de soins qu’ils fréquentent ou où ils habitent. Il peut même y avoir des restrictions de mouvement qui empêchent les visiteurs de voir ces personnes âgées dans certains cas.


Pourtant, ils ont besoin d'interagir avec des personnes, en particulier des êtres chers comme vous, dans ces moments. Quoi faire? Nous avons fourni quelques conseils qui devraient vous aider à gérer la situation. Nous espérons qu'ils vous seront utiles.