Domilia

Comment combattre les troubles du sommeil chez les personnes atteintes de démence

Comment combattre les troubles du sommeil chez les personnes atteintes de démence

Les problèmes de sommeil sont fréquents chez les personnes atteintes de démence. Donc, dans un sens, les soignants offrant des soins aux personnes âgées ou atteintes de démence doivent lutter contre deux problèmes importants. Jongler avec la démence et l'insomnie peut être difficile, car la personne aura du mal à s'endormir, à rester endormie ou à se réveiller à une heure régulière le matin. 

Le pire dans de telles situations, c’est que dans la plupart des cas, elles ne font qu'empirer, entraînant une expérience de soins frustrante et épuisante pour les personnes âgées atteintes de démence et leur proche aidant.

Nous comprenons ce que la situation implique. C'est pourquoi nous discutons ici de certaines façons dont les soignants comme vous peuvent réduire les problèmes de sommeil des personnes atteintes de démence.

 

Créer une routine du coucher

Une façon de réduire les troubles de sommeil des personnes atteintes de démence est de créer une routine au coucher. Cela peut consister à prendre un bain, se brosser les dents, lire un livre, boire une boisson chaude (évitez à tout prix les stimulants comme le café ou le thé !) ou écouter de la musique apaisante. Il est important que la routine soit cohérente et se déroule chaque soir à la même heure. Cela aidera la personne atteinte de démence à comprendre qu'il est temps de dormir.

Vous pouvez aller encore plus loin en établissant à la fois une routine nocturne et matinale, ce qui définit clairement quelle heure et quel moment de la journée il est. Le problème avec une routine du coucher, c'est qu’il faut s’y conformer de manière stricte, sinon elle ne sera pas efficace. Cependant, si vous suivez la bonne routine, la personne âgée attendra avec impatience les activités auxquelles elle se livre normalement à la fin de la journée.

 

Une chambre à coucher confortable

Une autre façon de réduire les troubles du sommeil chez les personnes atteintes de démence est de s'assurer que leur chambre est confortable et propice au sommeil. Cela signifie garder la pièce sombre, calme et fraîche. Si possible, assurez-vous que la pièce soit en ordre afin qu'elle soit calme et relaxante. L'idée est de rendre la pièce si confortable qu'elle induit le sommeil. Vous voudrez également garder la pièce aussi fraîche que leur santé le permet. Une température aussi confortable dans la chambre aidera la personne atteinte de démence à mieux dormir.

Une partie du confort de la chambre consiste à s'assurer que le lit est aussi confortable que possible pour la personne âgée. Nous vous recommandons d'utiliser des couvertures lourdes dans le lit. Ces couvertures ont été conçues pour aider les personnes âgées ou atteintes de démence à mieux dormir. Une couverture lourde est un incontournable dans la chambre de toute personne âgée, personne atteinte de démence ou souffrant d’anxiété. En plus de la couverture lourde, vous pouvez essayer d'utiliser un vaporisateur d'oreiller parfumé. Au cas où vous ne le sauriez pas, l'odeur de la lavande permet de surmonter l'agitation, et donc elle encourage à mieux dormir. La combinaison d'un oreiller parfumé et d'une couverture lourde devrait faire de la magie.

L’ambiance idéale

Cette astuce s'inscrit dans le maintien du confort de la chambre. Mais il ne s'agit pas seulement de nettoyer la chambre à coucher. Cela commence par créer une ambiance assez tôt en empêchant la personne en question d'avoir du temps devant un écran (T.V ou ordinateurs)

Une excellente façon de donner le ton pour la nuit est d'utiliser des rideaux opaques pour se débarrasser de toute distraction. Ensuite, il y a la luminothérapie.

Alors que de nombreuses personnes croient que garder une pièce sombre et silencieuse devrait aider les personnes atteintes de démence à mieux dormir, il existe une alternative connue sous le nom de luminothérapie. Il s'agit essentiellement d'une technique d'utilisation de la lumière pour gérer la somnolence, la bonne humeur, les hormones, et plus encore.

Si vous optez pour la luminothérapie, vous voulez être particulier avec le type de lumière utilisée puisque l'astuce de la luminothérapie est d'aider à réguler les horloges internes du corps. Par exemple, un éclairage aux teintes violettes peut induire le sommeil, tandis que l'éclairage fluorescent à spectre complet, pendant les deux premières heures de la journée, est également utilisé pour mettre les personnes âgées dans une ambiance détendue.En bref, la luminothérapie suit un schéma régulier qui peut aider avec des horloges corporelles perturbées.

Dans cet esprit, vous devez également tenir compte de la sécurité des personnes âgées, car les personnes âgées atteintes de démence sont à risque d'errance, tout en ayant des problèmes de mobilité. Vous pouvez également obtenir une lampe à détecteur de mouvement qui allume automatiquement les mouvements des personnes âgées à moins de trois mètres. De cette façon, ces personnes âgées peuvent utiliser les toilettes quand elles le souhaitent sans risquer de trébucher.

 

Être actif pendant la journée

La logique derrière cette idée est simple. Faire en sorte que les aînées dépensent toute leur énergie pendant la journée garantit qu'il leur en reste peu la nuit. Il est donc naturel qu'ils se sentent fatigués et somnolents la nuit, car ils se sont épuisés pendant la journée.

Alors, comment s’y prendre? Nous vous recommandons d'intégrer des activités telles que des marches et des promenades en plein air. Vous pouvez également en profiter pour rendre visite à des amis et de la famille ou même à votre café local. En plus de dépenser leur énergie, les exposer à la lumière naturelle aide à réguler leur horloge interne.

Cependant, lors de la planification de telles activités, faites en sorte qu'elles dépensent de l'énergie tôt dans la journée pour éviter l'agitation nocturne qui accompagne la dépense énergétique.

 

Passer en revue toute médication avec un médecin

Les personnes âgées atteintes de démence prennent souvent différents médicaments destinés à traiter la démence. Fait intéressant, certains de ces médicaments sont responsables de l'insomnie que les personnes âgées atteintes de démence doivent combattre.

C'est pourquoi vous devez revoir leurs médicaments avec leur médecin. Leurs médecins pourront développer des traitements alternatifs qui n'ont pas d'effets secondaires aussi drastiques sur eux. Si une personne âgée atteinte de démence a de la difficulté à dormir, parlez à son médecin des traitements possibles.

 

Conclusion

Les troubles du sommeil peuvent être frustrants et épuisants pour les personnes atteintes de démence et leur proche aidant. Cependant, vous pouvez faire certaines choses pour réduire ces problèmes. Certaines des choses que nous avons mentionnées dans cet article incluent la création d'une routine à l'heure du coucher, s'assurer que la chambre soit confortable et calme, encourager l’activité physique dans la journée et revoir les médicaments.

Nous espérons que vous appliquerez ces conseils pour rendre vos tâches de soins beaucoup plus faciles!