Domilia

3 conseils pour réduire les risques d'errance chez les patients atteints de démence

3 conseils pour réduire les risques d'errance chez les patients atteints de démence

Saviez-vous que trois personnes âgées atteintes de démence sur cinq auront au moins un épisode d’errance ? Pour une raison quelconque, ces personnes âgées sont toujours à la recherche de quelqu'un ou de quelque chose et en raison des problèmes cognitifs auxquels elles sont confrontées ; ils doivent souvent lutter contre l'inconfort, l'anxiété ou la peur.

Les patients atteints de démence errent souvent avec un objectif ou une destination en tête, mais comme ils oublient facilement les directions, ils courent un risque élevé de s'égarer et de se perdre. Cela peut être très dangereux pour le patient, car de nombreuses personnes âgées atteintes de démence sont sujettes aux chutes et à l'exposition aux éléments, qui sont toutes deux mauvaises pour leur santé. Les patients errants atteints de démence peuvent également être stressants pour les soignants. C'est pourquoi, dans cet article de blog, nous discuterons de quelques conseils pour réduire les risques d'errance chez les patients atteints de démence.

Lisez la suite pour découvrir des moyens de les garder en sécurité et en bonne santé!


Sécuriser sa maison

Il est important de garder les personnes âgées atteintes de démence dans un environnement sécuritaire. Dans le contexte de cet article, un environnement sûr correspond à un endroit où ces personnes sont le moins susceptibles d'errer. Un exemple d'un tel endroit pourrait être une cour ou un jardin clôturé. Si, pour une raison quelconque, vous choisissez de les laisser seuls, assurez-vous qu'ils se trouvent dans une pièce sécurisée qui ne leur permet pas d'accéder à des objets ou à des zones dangereuses.

Une autre excellente façon de sécuriser votre maison consiste à installer de nouvelles serrures sur vos portes et fenêtres que les personnes âgées dont vous avez la charge ne peuvent pas ouvrir facilement. Une bonne façon de procéder est d'installer les serrures plus haut que leur vue afin qu'elles ne les remarquent ou ne les atteignent à peine. Avoir des barres installées sur les fenêtres est une autre excellente idée.

Un autre angle de la sécurisation de votre maison serait de s'assurer que les zones où séjournent les aînés sont suffisamment agréables et intéressantes pour retenir leur attention pendant de longues périodes. L'astuce consiste à faire des zones telles un refuge où ils passent le temps. Nous vous recommandons donc d'aménager votre jardin ou cours, par exemple, de manière à ce que les personnes âgées puissent passer un bon moment sans que vous ne craigniez qu'ils s'égarent.

Donc, en somme, sécurisez l'espace, mais rendez-le suffisamment agréable pour qu'ils y passent un bon moment. 

Voici quelques conseils pour minimiser les complications d’errance en situation de démence :

  • Installer des tapis d'alarme sensibles à la pression aux portes et aux chevets
  • Installer des alarmes sur les portes et les fenêtres
  • Fixer des cloches d'avertissement aux portes
  • Utiliser des serrures à l'épreuve des enfants sur les poignées de porte, les prises et les portes d’armoires contenant des substances dangereuses
  • Clôturer la cour de manière à ce que l'air frais pénètre
  • Installer des boulons coulissants au-dessus du niveau des yeux
  • Faire porter un bouton d’appel sans fil à l’aîné, ou poser un bouton d’appel sans fil à un endroit stratégique.
  • Ne jamais laisser une personne âgée atteinte de démence seule à la maison

 

wandering

S’assurer d’avoir une pièce d'identité en tout temps

Un aîné atteint de démence doit avoir une pièce d'identité sur lui en tout temps. Leur faire porter une pièce d'identité va au-delà de mettre les cartes d'identité ordinaires dans leur poche ou leur portefeuille. Ces identifiants peuvent facilement être perdus ou mal placés. 

Nous vous recommandons de leur procurer une pièce d'identité spécialisée, comme des bijoux d'identité médicale conçus tels un bracelet ou un pendentif qu'ils peuvent porter partout. Vous pouvez même en trouver qui sont aux goûts personnels de l’aîné, leur offrant la chance d’apprécier ce qu’il porte tout en ayant une identification sur eux-mêmes. Certaines pièces d'identité sont conçues pour être insérées dans leurs lacets, tandis que d'autres peuvent être attachées aux bracelets de leurs montres. Vous pourriez même essayer les bracelets Road ID que les joggeurs portent sur eux pendant la course.

Une autre option consiste à trouver un moyen de coudre une pièce d'identité dans leurs vêtements. Ensuite, si vous êtes partant, vous pouvez aller beaucoup plus loin en leur faisant faire des tatouages ​​temporaires. Ces tatouages ​​sont disponibles en kits et sont conçus pour fournir des informations de base sur l'état de santé de la personne âgée. Il y a souvent de la place pour que vous remplissiez également votre numéro de téléphone.

Vous pouvez explorer n'importe lequel de ces moyens d'identification pour les personnes âgées, mais quoi que vous fassiez, assurez-vous qu'ils ont une pièce d'identité sur eux en tout temps. La principale raison est que vous voulez que les autorités et leurs soignants les retrouvent facilement chaque fois qu'ils s'éloignent. Un excellent moyen de renforcer l'identification est d'obtenir des bracelets d'identification pouvant être équipés de balises GPS. Une fois que vous avez fait cela, assurez-vous qu'ils ont l'étiquette sur eux à tout moment. Voici quelques-unes des informations que vous devriez avoir sur une pièce d'identité que la personne âgée devrait toujours avoir sur elle :

  • Le nom complet de la personne
  • L'adresse civique de la personne
  • Les coordonnées de leur soignant, proche aidant ou famille directe
  • La condition médicale de la personne
  • Tout autre numéro de contact d'urgence

Obtenir l’aide d’un proche aidant

L'une des meilleures façons de réduire les risques d'errance chez une personne âgée atteinte de démence est de lui fournir une supervision constante. Nous entendons par là avoir un soignant qui les supervise et les empêche de se retrouver dans des situations dangereuses.

Vous pourriez vous en sortir sans supervision dans les premiers stades de la démence, car il n'y a rien de mal à laisser les personnes âgées seules pendant de courtes périodes de temps en temps. Cependant, à mesure que la démence progresse, vous aurez besoin d'un soignant ou proche aidant à proximité, car ils seront plus à risque de s'égarer.

Tentez d’éviter les lieux publics comme les magasins, les parcs et les restaurants lorsque vous sortez avec la personne âgée atteinte de démence. La raison en est que les patients atteints de démence sont plus susceptibles de se perdre dans des zones surpeuplées avec beaucoup de distractions. 


Conclusion

L'errance peut être dangereuse pour les personnes âgées atteintes de démence, surtout si elles souffrent de problèmes de mobilité. Il existe de nombreux risques pour un patient atteint de démence errante. C'est pourquoi nous espérons que vous pourrez appliquer les conseils que nous avons partagés dans cet article de blog.